8ème édition du salon international du cuir ‘’MAROCUIR’’

La Fédération Marocaine des Industries du Cuir (FEDIC) organise, sous l’égide du Ministère de l'Industrie, du Commerce, de l'Économie Verte et Numérique, du 27 au 29 février 2020, à Casablanca, la 8ème édition du salon international du cuir ‘’MAROCUIR’’, sous le thème « La déclinaison régionale des écosystèmes du cuir: une opportunité de développement et de croissance du secteur dans les marchés à forts potentiels ».



Le coup d’envoi de ce salon a été donné, ce jeudi 27 février, par le Ministre de l'Industrie, du Commerce, de l'Économie Verte et Numérique, M. Moulay Hafid Elalamy, en présence du Président de la Région de Casablanca-Settat, M. Mustapha El Bakkoury, du Maire de Casablanca, M. Abdelaziz El Omari, du Président de la CGEM, M. Chakib El Alj, ainsi que de la Directrice Générale de l’OFPPT, Mme Loubna Tricha, du Président de la Chambre de Commerce, d’Industrie et Services de la Région Casablanca-Settat, M. Yassir Adil et de plusieurs personnalités politiques, économiques et diplomatiques./p>

Fidèle à son principe, le salon focalise son objectif sur la promotion du secteur du cuir à l’échelle nationale et internationale et le renforcement des échanges d’expériences et de savoir-faire à travers des rencontres B2B entre les différents partenaires du salon. Il a, en outre pour vocation d’engager un débat fructueux sur les perspectives à venir du secteur, dans le cadre notamment de la déclinaison du Plan d’accélération industrielle dans les régions à travers le lancement de nouvelles zones industrielles et des projets d’investissements dans les zones de Souss-Massa, de Casablanca et de Fès.

A l’occasion, M. Elalamy a souligné l’importance de l’industrie du cuir en tant que secteur à fort potentiel à l’export pour l’industrie marocaine. Et d’ajouter que le savoir-faire des professionnels marocains du secteur reste au service des pays frères d’Afrique, leur offrant à la fois proximité et produits et services les plus compétitifs.

Le salon, dont le pays d’honneur, cette année, est la République de Côte d’Ivoire, sera marqué par la constitution et le lancement officiel de la Confédération Africaine des Industries du Cuir (COAFRIC) en présence de plus de 15 opérateurs représentant 15 pays africains. Cette Confédération aura pour rôle de promouvoir le secteur du cuir au niveau africain et de créer des synergies commerciales et d’investissement entres les industriels africains du cuir.

Plus de 80 exposants de provenance de 10 pays participent à cet événement d’envergure auquel plus de 5000 opérateurs professionnels du secteur prennent part. Etendu sur une superficie de 3600m² au sein de la Foire internationale d’exposition, ce salon organise, également, 7 conférences thématiques sur différents sujets d’actualité tels que le financement, les zones industrielles et la mode.

Pour rappel, le secteur du cuir représente un maillon des plus importants de l’industrie et de l’économie marocaines. Il compte 300 entreprises, emploie 18.000 personnes et réalise un chiffre d’affaires à l’export de plus de 4,2 Milliards DHS 2018.

Pour assurer son développement, une stratégie industrielle lui est dédié dans le cadre du Plan d’accélération industrielle articulée autour de 3 écosystèmes cuir mis en place et opérationnels: Chaussures en Cuir, Maroquinerie et Vêtements en Cuir et Tannerie et Mégisserie.