2ème édition du China-Africa Investment Forum

Marrakech accueille la 2ème édition du China-Africa Investment Forum, le plus grand rassemblement d’entrepreneurs chinois et africains

Placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste et organisé par le Ministère de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie numérique en partenariat avec « Jeune Afrique Media Group » et « BOAO Business Consulting », le CAIF réunit durant deux jours de conférences et de rencontres d’affaires, plus de 450 décideurs et dirigeants de grands groupes africains et chinois, pour débattre des perspectives de la coopération Chine-Afrique, à l’heure de l’implémentation des Nouvelles Routes de la Soie.



Dans la continuité de la dynamique enclenchée par la 1ère édition qui a été une réussite, tant par la forte mobilisation des dirigeants des plus grandes entreprises chinoises et africaines, que par la qualité des débats et des échanges, cette 2ème édition du CAIF s’érige en véritable plateforme du développement des partenariats d’affaires sino-africains.

A cette occasion M. Elalamy s’est félicité de la tenue du Forum qui constitue une concrétisation réelle de la volonté exprimée au plus haut niveau d’approfondir la dimension économique de la coopération sud-sud et de tirer le plein potentiel du partenariat Maroc-Chine-Afrique tant au niveau bilatéral que trilatéral. Il a ajouté, par ailleurs, que dans la dynamique nouvelle de la coopération Chine-Afrique, le Maroc entend jouer un rôle de catalyseur de la relation Chine-Afrique et participer activement à la promotion d’un partenariat sino-africain équilibré, dense et profitant à tous ; Un engagement clairement exprimé dans Le discours de Sa Majesté le Roi Mohamed VI, à l’occasion du Sommet du Forum de Coopération sino-africain, tenu les 4 et 5 décembre 2015 à Johannesburg.

« Le développement des relations sino-africaines est un véritable choix stratégique auquel nous sommes pleinement attachés et engagés. Notre volonté de réaliser des actions concertées et d’opérer une coopération pragmatique, est fondée sur les principes d'avantages réciproques et de développement commun » … « Mon pays, qui croit fermement au partenariat sino-africain est disposé à tout mettre en œuvre pour renforcer davantage ce processus et gagner le pari de bâtir, ensemble, une Afrique stable et prospère. Nous devons envisager notre avenir commun avec optimisme, car l’Afrique a foi en ses potentialités, ses ressources et ses compétences »,
avait affirmé Sa Majesté le Roi.



Les ateliers et rencontres de haut niveau programmés lors du CAIF offrent l’occasion de mettre en avant les nombreuses opportunités qui se présentent actuellement aux opérateurs dans les secteurs d’intérêt commun, particulièrement, l’industrie, les infrastructures et les énergies renouvelables et d’engager la réflexion sur les moyens à mettre en œuvre et les voies à emprunter pour capitaliser sur la nouvelle dynamique générée par l’initiative des Nouvelles Routes de la Soie et consolider un partenariat sino-africain déjà dense et multiforme.

Accélérer les investissements, encourager les partenariats dans les nouveaux secteurs porteurs de croissance, favoriser la co-production et le sourcing industriel local, identifier les intérêts communs entre les stratégies d’investissements de la Chine et les priorités économiques de l’Afrique, créer le cadre financier et juridique qui favorisera les échanges commerciaux et les réussites industrielles, sont les sujets à l’ordre du jour de cette nouvelle édition du CAIF. Ce sont les principales conditions à réunir pour que la relation Chine-Afrique puisse réaliser pleinement son potentiel.