4ème édition du Forum économique arabo-japonais à Casablanca





Le Maroc a accueilli, les 4 et 5 mai, à Casablanca, la 4ème édition du Forum Economique Arabo-Japonais, organisée par le Ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie Numérique en collaboration avec le Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération, le gouvernement japonais et la Ligue Arabe.

Cette édition a connu la participation d’une importante délégation japonaise conduite par le Ministre de l’Economie, du Commerce et de l’Industrie, M. Motoo Hayashi. Près d’une soixantaine de personnalités officielles, dont le Secrétaire d’Etat aux Affaires Etrangères, M. Yoji Muto, et les responsables des agences de développement, (JICA, JETRO…), ainsi que plus de 250 hauts dirigeants des grands groupes nippons (JX, Toyota, Mitsubishi, Mitsui, Chiyoda, Fujifilm, JGC, Marubeni, Itochu, Sumitomo...) ont fait le déplacement à Casablanca.

Le Secrétaire Général Adjoint de la Ligue Arabe, M. Mohamed At-twaijri, ainsi que de nombreux Ministres et opérateurs économiques arabes ont été au rendez-vous de ce grand événement.

Cette présence massive et qualitative démontre l'intérêt porté à l’intensification des relations économiques entre les pays arabes et le Japon, ainsi que la volonté commune des deux parties de s’investir pleinement dans un partenariat mutuellement bénéfique.

Le forum vise à densifier les relations économiques et d’investissement arabo-nipponnes, ainsi qu’à promouvoir la coopération entre les gouvernements et communautés économiques arabes et japonais, en vue de bâtir un véritable partenariat gagnant-gagnant et de dégager des externalités positives.

Le programme de cette 4ème édition était riche et dense. Des panels ont jalonné les deux journées de travail et ont mis en exergue les multiples opportunités de partenariat et d’investissement qui se présentent dans divers secteurs porteurs ayant un intérêt particulier pour les investisseurs arabes et japonais, notamment l’industrie, l’énergie, l'infrastructure, la finance, l’économie verte, ainsi que la recherche et développement.

Le programme a prévu également une session plénière « Maroc » dédiée à la présentation des opportunités d’affaires et d’investissements qu’offre le Royaume aux opérateurs économiques arabes et japonais.