Centres Techniques Industriels : Signature de contrats de financement de 16 projets de développement

Le Ministre de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Economie Numérique, Moulay Hafid Elalamy, a présidé, le 31 mars 2016, au complexe des Centres Techniques Industriel, à Casablanca, une cérémonie de signature de contrats de financement de 16 projets de développement, portés par six Centres Techniques Industriels (CTI).

La signature de ces contrats s’inscrit dans le cadre de la convention cadre relative au plan de développement des Centres Techniques Industriels pour la période 2013-2017, conclue, le 20 février 2013, lors des Assises de l’Industrie à Tanger, sous la présidence de Sa Majesté Le Roi que Dieu L’assiste.

Le coût global de ces projets est de 17 millions de dirhams. La contribution de l’Etat, à travers le Fonds d’Appui aux Centres Techniques (FACET), s’élève à près de 14,5 millions de dirhams.
Cet effort financier a pour objectif de renforcer les capacités organisationnelles et technologiques des Centres Techniques Industriels à même de leur permettre de répondre efficacement aux besoins des différentes filières industrielles.

S’exprimant à cette occasion, M. le Ministre a souligné que les projets de développement dont les contrats de financement sont signés aujourd’hui marquent une nouvelle étape dans le processus de maturité de ces centres, leur permettant de se positionner davantage en tant que leviers incontournables pour l’amélioration de la compétitivité de l’industrie nationale ».
Et d’ajouter que les Centres, en tant que plateformes technologiques au service de la compétitivité des écosystèmes industriels, sont appelés à aligner leur développement avec le Plan d’Accélération Industrielle, pour développer davantage et mieux consolider les filières industrielles.

Le renforcement de la gouvernance des Centres Techniques, fruit d’un partenariat public privé notamment avec les Fédérations et Associations Professionnelles et le renforcement de l’implication de ces dernières dans la gestion et le développement des Centres s’avèrent, à ce titre, primordiales pour aligner les missions et les actions des Centres aux objectifs assignés aux écosystèmes, a affirmé M. le Ministre qui a invité par la même occasion les Centres et leurs Fédérations et Associations professionnelles à redynamiser les instances de gouvernance pour un meilleur suivi des activités des CTI.

Le Ministre Elalamy a, par ailleurs, mis en avant la place importante qu’occupent les CTI dans la maîtrise du dispositif de contrôle de la qualité et l’évaluation de la conformité des produits industriels, les invitant, à ce titre à renforcer la remontée systématique de l’information pour un meilleur ciblage des opérations de contrôle.
M. le Ministre, a en outre, souligné le rôle majeur qu’ils sont appelés à jouer dans le processus de dématérialisation du contrôle à l’importation des produits industriels et les a invités à adhérer activement à ce processus à travers lequel, précise M. le Ministre, « nous aspirons avec beaucoup de détermination à renforcer la crédibilité et la transparence du contrôle des produits industriels ».