Magneti Marelli et l’Etat Marocain signent un accord pour la construction d’une usine de production dans le secteur automobile


- L’usine sera construite dans la région de Tanger et le début de la production est prévu pour 2019.
- La production initiale sera consacrée aux amortisseurs pour voitures et véhicules utilitaires.
- Le montant global de l’investissement est de l’ordre de 37 millions d’euros.
- L'initiative vise à accompagner les clients de Magneti Marelli en Afrique du Nord.

MM. Moulay Hafid Elalamy, Ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique, Mohamed Boussaid, Ministre de l’Economie et des Finances du Maroc, et Pietro Gorlier, PDG de Magneti Marelli, ont signé un accord qui porte sur l’implantation au Maroc d’une usine du Groupe Magneti Marelli spécialisée dans la production de composants automobiles, et qui livrera dans une première phase des amortisseurs.



L’établissement industriel sera situé à Tanger, dans la zone franche « Tanger Automotive City », et couvrira une superficie d’environ 20.000 mètres carrés, avec des possibilités d’extension ultérieures. Sa capacité de production, en rythme de croisière, sera d’environ 6 millions de pièces. La production devrait commencer d’ici 2019, avec l’emploi progressif d’environ 500 travailleurs d’ici 2025.

Le projet nécessitera un investissement global de l’ordre de 37 millions d’euros et bénéficiera de l’accompagnement de l’Etat prévu dans le cadre de la politique de l’Etat Marocain en matière de politique industrielle automobile.

L’activité se concentrera d’abord sur la production d’amortisseurs pour les voitures et les véhicules utilitaires, avec la perspective de s’étendre à d’autres produits.

M. Elalamy qui s’est félicité de cette nouvelle implantation, a souligné que « le projet de Magneti Marelli vient nourrir les écosystèmes constructeurs et sourcing en place dans le cadre du Plan d’Accélération Industrielle. Avec ce nouveau projet, un nouveau métier se développe au Maroc, la chaîne de valeur s’étoffe et le secteur gagne en intégration. L’activité de Magneti et Marelli profitera aussi au tissu de fournisseurs locaux auprès desquels s’approvisionnera l’usine de Tanger. »

Pour Magneti Marelli, le positionnement de la production au Maroc vise à accompagner sur place les établissements industriels et la croissance des affaires d’un certain nombre de clients automobiles importants dans la région d’Afrique du Nord. Ce positionnement marque l’ouverture d’un nouveau marché dans la région du Maghreb.

« Nous sommes honorés de travailler avec l’Etat du Maroc, dans le cadre d’un des objectifs stratégiques du pays, c’est-à-dire le développement de l’industrie automobile » - a déclaré Pietro Gorlier, PDG de Magneti Marelli. « Pour Magneti Marelli, l’ouverture d’une usine de production au Maroc représente l’opportunité d’élargir ultérieurement ses activités, répondant aux exigences et aux besoins d’un certain nombre de clients clés qui ont fait des investissements importants dans la région.»