Cinquième Édition du Salon de la Sous-Traitance Automobile

L’Association Marocaine pour l’Industrie et la Construction Automobile, organise en partenariat avec Tanger Med Zone, Renault Maroc, Peugeot Citroën Automobile, Atlantic Free Zone et l’AIZFET la cinquième Édition du Salon de la Sous-Traitance Automobile, à Tanger Free Zone, du 25 au 27 avril 2018,sous le thème« La sous-traitance automobile au service de l’accélération de la croissance du secteur et de l’arrivée de nouveaux métiers »..



La cérémonie d’inauguration présidée par M. Moulay Hafid Elalamy, Ministre de l'Industrie, de l'Investissement, du Commerce et de l'Economie Numérique, s’est tenue en présence de MM. Marc Nassif, Directeur Général de RENAULT MAROC, Rémi Cabon, Directeur Général de PSA MAROC et Hakim Abdelmoumen, Président de l'AMICA.

Ce salon a pour objectif de créer un bassin de sourcing/networking au niveau local et de mettre en avant les atouts incontestables et les acquis certains d’une industrie qui s’est transformée, au fil des années, en véritable levier de croissance et d’accélération industrielle pour le Royaume. 1er secteur exportateur avec une part de 29% des exportations du pays et un chiffre d’affaire de 7 milliards d’Euros, l’industrie automobile poursuit son évolution avec comme objectif d’atteindre plus de 10 milliards d’Euros de chiffres d’affaire.

Cet objectif est pleinement réalisable en raison de l’intérêt croissant de plusieurs constructeurs automobiles pour le sourcing au Maroc (PSA – Renault – VW – Ford...), de l’arrivée de nouveaux équipementiers et de nouveaux métiers en filigrane de la récente signature devant Sa Majesté le Roi Mohamed VI, que Dieu l’Assiste de 26 nouvelles conventions d’investissement.

M. Elalamy a déclaré à cette occasion que " le Salon met en avant les atouts nombreux d’un secteur d’une grande vitalité et dont la croissance décuple. Depuis le lancement du Plan d’Accélération 2014-2020, la transformation que connait l’industrie automobile donne de la visibilité et ouvre un large champ d’opportunités aux opérateurs du secteur ".

Un succès incontournable qui se conjugue, pour le salon, par une hausse de la participation de 10 % par rapport à la précédente édition et de 125% par rapport à la première édition (150 participants seulement). Ainsi, plus de 300 exposants ont déjà confirmé leur participation lors de cette importante manifestation qui leur permettra de dévoiler leurs dernières nouveautés et offres en matière de sous-traitance et qui se déroulera sur le site de Tanger Free Zone (Porte Sud) sur un espace érigée pour accueillir plus de 5.000 visiteurs qui viendront s'enquérir des dernières innovations du marché.

Tanger Free Zone représente aujourd’hui la première zone portuaire regroupant plus de 500 équipementiers. L’objectif du salon est de favoriser l'échange constructeurs-équipementiers de rangs 1 et 2 d'un côté, avec les sous-traitants de l'autre, ainsi que de répondre aux besoins de sous-traitance actuellement estimés à 600 Millions d’Euros et qui devraient atteindre en 2020 plus d’un Milliard :

- Prestations logistiques 140 ME
- Conception et réalisation de Machines spéciales 50 ME
- Outillages (Injection plastique, emboutissage …) 50 ME
- Divers consommables de production 60 ME
- Maintenance et implantation des moyens industriels 45 ME
- Emballages métalliques, plastique et cartons 45 ME
- Equipements de protection individuelle 20 ME
- Formations 25 ME
- Prestations tertiaires diverses 20 ME
- Ingénierie 30 ME
- Moyens de contrôle 10 ME
- Calibration des moyens de contrôle 5 ME
- Pièces de rechange 10 ME
- Divers 40 ME

Les responsables achats et techniques des équipementiers, leaders mondiaux dans leurs domaines d’activité et grands donneurs d’ordre seront présents au salon afin de réussir les opportunités de business concrétisant ainsi des partenariats win-win.

Avec les deux usines RENAULT-NISSAN, la prochaine mise en service des composantes du Projet PEUGEOT CITRÖEN et l’implantation prochaine du constructeur chinois BYD qui entreprend la réalisation d’un écosystème industriel complet autour de la mobilité verte avec une capacité de production de plus de 100 000 de voitures électriques par an, le secteur est en avance sur les objectifs fixés par le Plan d’Accélération Industrielle 2014-2020.