Commission des investissements : approbation de 48 projets d’investissements pour un montant global de plus de 32 MMDH

La Commission des Investissements, réunie mercredi 10 janvier 2018 à Rabat, sous la présidence de M. le Chef du Gouvernement, a approuvé 48 projets de conventions d’investissement et d’avenants aux conventions d’investissement pour un montant global de 32,32 milliards de dirhams devant permettre la création de 6 190 emplois directs et 13 952 emplois indirects.



Prédominance du secteur de l’Industrie

La répartition sectorielle des investissements fait ressortir la prédominance du secteur de l’industrie avec 59% des investissements projetés, soit 18,97 milliards de dirhams.

Le secteur du dessalement d’eau de mer occupe la 2ème position avec 3,46 milliards de dirhams, soit 11% des investissements projetés, suivi du secteur du transport et infrastructures de transport avec 10% des investissements projetés.



Secteur de l’industrie : premier pourvoyeur d’emplois

S’agissant de la répartition des emplois générés, il y a lieu de souligner la forte contribution du secteur de l’industrie dans la création de ces emplois. Les projets relevant de ce secteur prévoient la création de 2 650 emplois directs soit 42,81% des emplois à créer.

Le secteur de l’industrie de la pêche et agroalimentaire occupe la 2ème position avec 1 535 emplois, soit 24,80% des emplois prévus, suivi du secteur du tourisme et loisirs avec 20,18% des emplois projetés, soit 1 249 emplois directs.



Très forte présence des Investissements Nationaux

Avec 27,53 milliards de dirhams, les investissements nationaux représentent la majeure partie des investissements projetés, soit 85%. Ce résultat est attribuable aux grands projets relevant des secteurs de l’industrie, du commerce et du transport et infrastructures.

Les joint-ventures arrivent en seconde position avec 12% du total des montants. Elles rentrent dans le cadre de la mise en œuvre de grands projets dans les secteurs du dessalement d’eau de mer et des énergies renouvelables.



Laâyoune-Sakia El Hamra : première région en termes de présence d’investissements et de création d’emplois

La ventilation des projets selon leur région de localisation place les projets de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra en 1ère position, aussi bien en termes du montant des investissements (17,18 milliards de dirhams, soit plus de la moitié des investissements) qu’en termes de création d’emplois (46% des emplois directs, soit 2 815 emplois).

La région de Casablanca-Settat arrive en 2ème position avec 16% du total des investissements soumis à la Commission (5,14 milliards de dirhams) et 29% du total des emplois à créer (1 822 emplois directs).

La région de Rabat-Salé-Kénitra occupe la 3ème position avec un investissement de 4,69 milliards de dirhams et 591 emplois, soit 10% du total des emplois à créer.