Le leader mondial BYD entreprend la réalisation d’un écosystème industriel complet autour de la mobilité verte

Casablanca-Maroc, 8 décembre 2017 : Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a présidé, samedi 9 décembre 2017, au Palais Royal de Casablanca, la cérémonie de signature du Protocole d’Accord entre l’Etat marocain et le Groupe chinois BYD, pour la réalisation d’un écosystème de transport électrique. Le Protocole d’Accord a été signé par le Ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique, M. Moulay Hafid Elalamy, le Ministre de l’Economie et des Finances, M. Mohammed Boussaid, et le Président du Groupe BYD, Mr. Wang Chuanfu.



L’écosystème BYD porte sur les solutions de transport électrique de BYD (véhicules électriques de tourisme, bus et camions électriques), le Skyrail et les batteries, permettant de résoudre les problématiques liées à la pollution et au trafic routier. Ce projet majeur permettra la création de 2.500 nouveaux emplois directs. Il occupera dès son démarrage, une superficie de 50 hectares dont 30 couverts.

A travers ce partenariat stratégique, le Royaume s’associe à un acteur pionner dans le secteur des énergies renouvelables et de la mobilité électrique et intègre, pour la première fois en Afrique, la filière du transport électrique dont la production sera destinée tant à l’export qu’au marché local.

Le lancement de ce projet d’envergure conforte l’engagement du Maroc en matière de développement durable qui constitue désormais un pilier indissociable du modèle économique marocain et participe à réaliser les engagements internationaux pris par le Royaume en termes de décarbonisation des transports.

A cet égard, le Ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique, Moulay Hafid Elalamy, a indiqué que le projet précurseur de BYD qui introduit de nouvelles spécialisations dans le Royaume inscrit résolument notre pays dans la dynamique à l’œuvre au niveau mondial consistant à développer de nouvelles formes de transport alliant efficacité et respect de l’environnement. L’écosystème organisé autour de BYD, a-t-il ajouté, conforte ainsi les choix stratégiques du Maroc, sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Grâce à l’ensemble de ses solutions de transport électrique, comme Mr. Wang Chuanfu l’a mentionné, « BYD a hâte de supporter le Maroc dans son effort pour développer les solutions de mobilité urbaine vertes, à travers sa gamme complète de véhicules électriques (véhicules de tourisme, bus et camions) et de décongestionner les villes grâce à sa solution innovante de métro aérien, le Skyrail ». Comme Mr. Wang Chuanfu a ajouté, “BYD est également heureux de coopérer avec le Maroc sur ce projet, et partager son expérience développée dans plusieurs pays au cours de ces dernières années dans le développement des écosystèmes de mobilité électrique ». Mr. Wang Chuanfu espère également “que la coopération entre le Royaume du Maroc et BYD sera un bon exemple pour d’autres pays dans le monde dans le déploiement de solutions énergétiques innovantes ”.

La visite Royale en Chine, en mai 2016, au cours de laquelle plusieurs accords de coopération ont été signés, permettant aujourd’hui à des investisseurs chinois d’envisager sereinement leur implantation au Maroc, a été un précieux catalyseur à l’initiation de ce projet.

Cette nouvelle réussite est également attribuable aux nombreux atouts du Maroc, notamment, son positionnement affirmé comme une plateforme compétitive de production automobile et l’implantation d’opérateurs leaders dans des secteurs de pointe, tels que les matériaux composites, l’éclairage, ou encore la connectique.

Leader mondial du transport électrique, BYD compte 220.000 employés, répartis sur plus de 30 sites industriels dans le Monde. BYD réalise un chiffre d’affaires de 17 milliards de dollars et représente 13% des véhicules électriques vendus dans le Monde. BYD détient notamment 30% du 1er marché automobile électrique mondial, le marché chinois.